Conseils aux collectionneurs lors de ventes aux enchères. - Catalogue Art Urbain

Conseils aux collectionneurs lors de ventes aux enchères.

Samedi 16 décembre, s'est tenue une vente aux enchères qui s'est déroulée sous la houlette du commissaire priseur Arnaud Oliveux, et j'avais besoin de le rencontrer pour un futur projet, donc ce fut l'occasion parfaite d'y aller.

Pour ceux qui ne connaissent pas Arnaud Oliveux, c'est la référence française en termes de commissaire priseur dans l'art urbain/street art, il travaille chez Artcurial et à vrai dire j'étais quelque peu impressionné à l'idée de lui présenter un partenariat.

Sachez qu'après-avoir vu la même semaine, une vente aux enchères street art d'une autre maison dont je tairai le nom, je peux vous dire que Mr Oliveux n'a pas volé son titre d'expert chez Artcurial, tant par ses connaissances que par sa façon d'aborder son public et de faire monter les enchères !!

Pour vous, je suis retourné dans mes archives personnelles pour retrouver une interview d'Arnaud Oliveux dans un numéro spécial de 2017, dédié au street art du magazine Connaissance des arts pour reprendre les 3 critères de succès d'une œuvre présentée en vente aux enchères selon A.O.

1° L'aspect historique d'une œuvre est un critère pour le graffiti :

Rechercher des œuvres de la première génération, des années 1980-90 que ce soit dessins ou toiles. Il faudra donc se diriger vers les artistes américains de cette époque sans oublier les européens, mais il semblerait que ces opportunités soient rare car les collectionneurs se séparent rarement d’œuvres de la première heures.

2° L'aspect Innovation pour les artistes de la génération des années 2000 :

Cette seconde génération d'artistes à apporté un nouveau dynamisme dans leur façon de travailler, de réinventer l'écriture, d'utiliser les nouveaux supports et de s'approprier des techniques nouvelles.

3° L'aspect carrière de l'artiste :

C'est effectivement un critère qui revient pour tout type de vente! Et ce n'est pas un hasard que les artistes les plus soutenus en vente sont également ceux que l'on retrouve les plus soutenus dans les galeries. Pour ce critère, il faudra porter attention tant l'environnement de l'artiste que celui de l’œuvre elle-même.

D'après les propos d'Arnaud Oliveux.

Back to blog

Leave a comment

Please note, comments need to be approved before they are published.